Désinfection par lampe UV et lampes UVCLa désinfection par lampe UV est scientifiquement reconnue depuis de nombreuses années.

Le rayonnement UV-C a la capacité de modifier l’ADN ou l’ARN des micro-organismes les empêchant de se reproduire et donc d’être nocifs. Pour cette raison, il est utilisé dans diverses applications, telles que la désinfection par lampe UV des aliments, de l’eau et de l’air. Des études in vitro ont clairement montré que la lumière UV-C était capable d’inactiver 99,99% des virus tels que la grippe dans les aérosols.

L’étude de Welch et al. 2018 a démontré l’efficacité des UV-C pour limiter la transmission et la propagation des bactéries et virus à diffusion aérienne. 

L’action virucide et bactéricide des rayons UV-C a notamment été démontrée sur les virus MHV-A59, MERS-CoV et SARS-CoV-1. L’application à des gouttelettes contenant du MERS-CoV a entraîné des taux indétectables du virus MERS-CoV après seulement 5 minutes d’exposition à l’émetteur UV-C (un pourcentage de réduction supérieur à 99,99%). Par ailleurs, l’inactivation de plus de 95% du virus de la grippe H1N1 en aérosol a été démontrée au moyen d’un nébuliseur capable de produire des gouttelettes d’aérosol d’une taille similaire à celle générée par la toux et la respiration humaines.

L’étude de Bedell et al. 2016 décrit par ailleurs les expériences concernant l’efficacité d’une méthode rapide et automatisée de désinfection des surfaces à base de rayonnement UV-C, capable de prévenir la propagation des virus dans les établissements de santé.

Sécurité des lampes UV enfermées dans un contenant fermé

Le rayonnement UV-C peut être utilisé en toute sécurité dans des systèmes fermés pour désinfecter des surfaces ou des objets dans un environnement clos où la lumière UV ne s’échappe pas vers l’extérieur. Les personnes ne sont donc pas directement en contact avec les rayonnements UV-C.

C’est ce type de systèmes que nous proposons.

Dangerosité des modèles de lampes UV non enfermées et en contact direct avec les personnes

Inversement, les modèles généralement commercialisés de lampes UV-C non enfermées et installées sans protection de l’utilisateur contre l’exposition aux UV représentent un danger potentiel selon la longueur d’onde, l’intensité et la durée d’exposition. Ce danger est accentué par le fait que le rayonnement UV-C en lui-même n’est pas perceptible par l’homme et qu’il ne peut donc s’en protéger.

La littérature scientifique indique que le rayonnement UV-C dont la longueur d’onde se situe entre 180 nm 280 nm peut gravement endommager les yeux et la peau et peut provoquer des cancers oculaires et cutanés (Groupe 1 A CIRC).

Par conséquent, pour éviter les dommages causés par l’exposition accidentelle de personnes, avec ce type de modèles, il est essentiel que la lampe ne soit pas allumée qu’en l’absence de personnes dans la zone d’irradiation.

Conditions de l’efficacité de l’action germicide

Il faut également savoir que la présence de poussières et de saletés sur la lampe ou dans l’environnement ou sur la surface réduit considérablement l’efficacité de l’action germicide.

Par conséquent, les modèles classiques de lampes UV-C, non enfermées et directement en contact avec l’espace à traiter, ne sont pas optimaux. Pour être suffisamment efficaces les lampes doivent être régulièrement nettoyées et n’être allumées qu’après un nettoyage en profondeur des locaux à désinfecter afin toute poussière ou saleté.

Ce n’est pas le cas de nos systèmes qui sont enfermés dans une chambre de stérilisation close.

En outre, l’émission UV des lampes et leur efficacité germicide diminue avec le temps d’utilisation. La lampe doit être strictement contrôlée selon les instructions fournies par le fabricant.

La puissance de la lumière UV-C et le temps d’exposition des surfaces à celles-ci variaient entre les différents systèmes de désinfection par rayonnement UV-C proposés sur le marché. Si les surfaces sont exposées à un rayonnement UV insuffisamment intense, cela peut entraîner une désinfection inadéquate.

Nos systèmes émettent un rayonnement UV suffisamment intense. Ce rayonnement est en encore amplifié par la chambre de stérilisation en acier inoxydable dans laquelle les lampes sont installées. Ceci assure une désinfection efficace.

Précision technique

En règle générale, les lampes germicides utilisées dans les systèmes de stérilisation ont une émission de longueur d’onde de 253 nm (nanomètres). Les lampes UV dont la longueur d’onde est inférieure à 250 nm sont généralement filtrées pour éviter les risques de production d’ozone. Dans ces cas, la lampe est appelée “lampe UV sans ozone”.

Sources : Rapport du 15/05/2020 ISS (Istituto Superiore di Sanità, principal centre de recherche, de contrôle et de conseil technico-scientifique en santé publique en Italie, 2300 personnes, dont des chercheurs, des techniciens et du personnel administratif, travaillent quotidiennement dans le but de protéger la santé des citoyens.)

Rapport complet en italien : https://www.iss.it/documents/20126/0/Rappporto+ISS+COVID-19+n.+25_2020.pdf/90decdd1-7c29-29e4-6663-b992e1773c98?t=1589836083759

Nos solutions sûres et efficaces

Désinfection et stérilisation de l'Air et des Surfaces par lampes UV et par Ozone

Systèmes de désinfection et de stérilisation de l’air et des surfaces par lampe UV et production d’Ozone. Efficacité certifiée.

Désinfection par l'Ozone

Contactez-nous par téléphone au 02 743 40 90 ou via le formulaire ci-dessous

Nom

Email

Téléphone

Code postal

Remarque (facultatif)